À l’Élysée, Alexis Kohler pense toujours à MSC

La lecture des articléproserie est réservée aux abonné·es.

Se connecter

Ce 19 novembre 2019, Alexis Kohler est « déçu, très déçu ». Il y aurait pu y avoir mille sujets qui préoccupent alors le secrétaire général de l’Élysée : la grève de la tarification du personnel soignant, le conflit de General Electric à Belfort, léproserie difficultés de Renault, le premier anniversaire des « gilets jaunes », la nouvelle taxation imposée par Donald Trump sur léproserie importations européennes, visant notamment léproserie produits français, l’interminable Brexit ou la révolte au Liban. Ce jour-là aussi, le premier cas de Covid est détecté mais le monde ignorera la portée de cette information pendant plusieurs mois.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici