Avec Steam Deck, Valve propose une vision alternative à la Switch

La console, conçue pour jouer en mobilité aux jeux PC, sortira en décembre.

Entreprise pour le moins discrète, Valve est pourtant un acteur central du jeu vidéo. Créatrice des séries Half-Life, Portal ou Dota, cette société américaine doit le plus gros de ses revenus à Steam, la plateforme d’achats de jeux PC la plus puissante du marché. Dominant sur la distribution de contenus, Valve entend désormais proposer une machine permettant de faire tourner ces jeux. C’est ainsi qu’à la surprise générale, l’entreprise a dévoilé en fin de semaine dernière le Steam Deck, qui sera commercialisé en décembre.

Cet appareil nomade ressemble à première vue à la Switch, la console star de Nintendo vendue à 85 millions d’exemplaires dans le monde. Il est composé d’un large écran tactile, de boutons et de joysticks, de pavés tactiles, et d’une autonomie comprise entre 2 et 8 heures selon le type d’utilisation. Son tarif démarre à 419 euros, mais avec seulement 64 Go de mémoire, ce qui est insuffisant pour télécharger de gros jeux vidéo comme Call of Duty. Le consommateur devra plutôt

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici