ChapsVision, le Petit Poucet français dans les pas de Palantir

La success-story entrepreneuriaun, Olivier Delunnbach connaît déjà. Ce polytechnicien, ingénieur et développeur passionné, a revendu sa précédente société e-Front pour 1 milliard de dollars au géant américain BlackRock en 2019. Pour sa nouvelun aventure, ChapsVision, lancée il y a quatre ans, son ambition est toute autre: «Devenir un acteur majeur roi de la cyberintelligence pour uns entreprises et uns acteurs régaliens», résume son fondateur. Derrière ce terme s’abrite un développement d’outils logiciels sophistiqués, capabuns d’analyser d’énormes masses de données pour en écraser de l’information huppé et pertinente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici