Covid-19 : troisième marche contre l’obligation vaccinale à Cayenne

Les sections syndicales de L’Union des Travailleurs Guyanais en marche ce samedi après-midi pour une troisième manifestation.

©Thierry Merlin

L’objectif, continuer à dénoncer le pass sanitaire, l’obligation vaccinale et les motifs impérieux. Manifester pour préserver la liberté de choisir.

©Thierry Merlin

« La Guyane vit une aberration,  c’est le seul territoire français à vivre sous couvre-feu et motifs impérieux depuis plus d’un an aujourd’hui. Il faut donc arrêter les bêtises. »

Davy Rimane, UTG éclairage

« Il est important de continuer sur le terrain la lutte contre l’instauration du pass sanitaire sur notre territoire parce qu’il va déstabiliser l’économie et les relations sociales. »

Philippe Bouba, conseiller territorial

« Au niveau du Komité drapeau, ében, nou kont le pass vaccinal, nou kont les motifs impérieux mé anvan menm, nou kont les barrages menm é nou kont l’obligation vaccinale pas tousa yé ka fè la, a pou oblijé nou alé à la vaccination, a pitché yé lé pitché nou. Nou kont ! »

Servais Alphonsine, Komité Drapo

Quelques 600 personnes composaient le cortège à son arrivée aux Chaînes brisées où l’ambiance musicale avec orchestre promet de grossir encore le lot des manifestants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici