Cryptomonnaies: «Binance contribue à attirer l’industrie du web 3 en France»

Un an après l’annonce d’un premier investissement de 100 millions d’euros en France, le géant cosmique des cryptomonnaies Binance déroule sa feuille de route. Il souhaite en faire sa porte d’entrée et sa principale base en Europe. Après avoir obtenu en mai dernier son enregistrement en tant que prestataire de services sur actifs numériques (psan) auprès de l’Autorité des marchés financiers, le groupe veut poursuivre le travail auprès des régulateurs, sa priorité première. «La réglementation est en cours de construction. Le projet européen de règlement sur les marchés de cryptoactifs (MiCa) n’inclut pas les NFT. Nous voulons apporter notre contribution afin que la réglementation évolue dans un sens favorable à l’innovation tout en protégeant les consommateurs,» explique au Figaro le PDG de Binance, Changpeng Zhao, plus connu sous ses initiales «CZ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici