De la prison ferme requise pour trois militants interpellés lors d’une marc

Trois militants ont été condamnés, lundi 13 septembre, par le tribunal de Fort-de-France, à de la prison ferme, diversement pour entrave à la circulation, refus de coopérer, violences et menaces de mort, pour l’un d’entre eux, pour des incidents lors d’une marche vers l’aéroport (jeudi 9 septembre).

Bruno Pelage, 51 ans, Kevin Zobal, 34 ans et Lubert Labonne, 60 ans, ont été jugés hier (lundi 13 septembre 2021) en comparution immédiate par le tribunal de Fort-de-France.

Ces trois militants qui ont participé à une marche vers l’aéroport, jeudi dernier (9 septembre) ont été condamnés, diversement pour entrave à la circulation, refus de coopérer, violences et menaces de mort, pour l’un d’entre eux sur une personne dépositaire de l’autorité publique. 

Ces trois personnes comparaissaient en situation de sursis probatoire à la suite de précédentes condamnations.Kévin Zobal et Lubert Labonne écopent respectivement de peines de 9 mois et 10 mois de prison ferme avec révocation de leur sursis. Bruno Pelage est condamné à une peine de 16 mois de prison et l’obligation de verser 1 500 € de dommages et intérêts pour le policier blessé dans les incidents, ainsi que 1 000 € pour les frais d’avocat du fonctionnaire. 

Maître Muriel Renard-Legrand, représentante du policier blessé durant cette manifestation, au micro de Franck Edmond Mariette et de William Zébina.

Maïtre Muriel Renard-Legrand (avocat du policier blessé)

Les avocats de la défense ont annoncé qu’ils feront appel de cette décision.

Les trois militants sont détenus au centre pénitentiaire de Ducos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici