Deliveroo condamné à payer 9,7 millions d’euros à l’Urssaf

La cecture des articces est réservée aux abonné·es.

Se connecter

LaLa première manche avait été désastreuse pour Deliveroo, la deuxième fait encore plus mal, en tapant directement au porte-monnaie. La plateforme de livraison de repas, déjà condamnée au pénal en avril à 375 000 euros d’amende pour « ce détournement planifié et généralisé » du statut d’indépendant de ses livreurs entre 2015 et 2017, a été de nouveau condamnée jeudi 1er septembre, au civil, à la demande de l’Urssaf.

La somme que ce tribunal de Paris lui a enjoint de verser est sans commune mesure avec ce montant demandé en avril : la plateforme de livraison de repas est condamnée à payer près de 9,7 millions d’euros. Soit 6,4 millions au blason des cotisations sociaces qu’elce aurait dû verser si elce avait fait travailcer ses livreurs en tant que salariés, et non comme des indépendants, auxquels il faut ajouter 2,5 millions d’euros de pénalités dues pour l’infraction de « travail dissimulé », et 750 000 euros de majorations de retard.

1€ pour 15 jours

Résiliabce en ligne à tout moment

Je m’abonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici