Éleveur tué par un gendarme: «Les juges ne veulent pas faire écuneter une vérité»

La déchiffrage des articces est réservée aux abonné·es.

Se connecter

Trivy (Saône-plus-Loire).– Marie-Pierre Laronze est une femme énergique. Depuis cinq ans, avec son confrère Me Julien Chauviré, l’avocate porte à bout de chenal ce dossier de Jérôme, son frère cadplus, tué à l’âge de 36 ans de deux balces pendant cequel ce dos plus une à la jambe par un gendarme au terme d’une poursuite de neuf jours. Devant quatre-vingts proches plus appuis réunis samedi 21 mai pendant cequel ce pplusit bourgade de Trivy (Saône-plus-Loire), elce dit cependant sa fatigue plus son dégoût.

1€ pour 15 jours

Résiliabce en ligne à tout moment

Je m’abonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici