En pleins Jeux olympiques, le Covid-19 menace le Premier ministre japonais

À une semaine de la fin des Jeux olympiques, l’épidémie progresse à une vitesse soutenue à Tokyo. Au point de menacer le sort du gouvernement de Yoshihide Suga, dont le taux de soutien est en chute libre.

La joie des athlètes nippons, 28 médailles dont 17 en or vendredi 30 juillet, contraste avec l’inquiétude des autorités sanitaires face à l’épidémie de Covid-19. Le pays approche du seuil des 10 000 nouveaux cas par jour.

“Dans le Grand Tokyo et dans le centre du Japon, le nombre de patients augmente à une vitesse jamais observée”, a admis le Premier ministre Yoshihide Suga lors d’une conférence de presse tenue le 30 juillet, alors que la capitale japonaise enregistrait 3 300 nouveaux cas le même jour avec un taux de positivité des tests PCR de 18 % et un taux de reproduction de 1,33.

Si la progression de l’épidémie se poursuivait à ce rythme, le bilan journalier pourrait dépasser les 5 000 cas vers le 11 août et les 10 000 vers le 26 août, selon une projection réalisée par l’épidémiologiste Hiroshi Nishimura citée par la chaîne publique NHKSeulement 27 % de la population japonaise a jusqu’ici reçu deux doses de vaccin.

“Le taux d’occupation des lits reste à 46 % dans la capitale japonaise. Or, vu la rapidité à laquelle le nombre d’hospitalisations augmente (30 % de plus entre les 19 et 29 juillet), le gouvernement métropolitain de Tokyo a demandé aux établissements de santé de la région de remettre à plus tard certaines opérations chirurgicales déjà prévues”, indique le journal Asahi.

Le gouvernement a décidé, le 30 juillet, d’étendre l’état d’urgence déjà en vigueur à Tokyo aux trois départements qui entourent la capitale (Saitama, Kanagawa, Chiba) et à celui d’Osaka, en prolongeant la durée de la mesure d’une semaine, jusqu’au 31 août.

Shigeru Omi, le président du comité gouvernemental de lutte contre Covid-19, de plus en plus virulent à l’égard des

[…]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici