Exemplarité en politique: «Ce qu’il reste à faire est énorme»

La lecture des articles est réservée aux abonné·es.

Se connecter

Cinq ans après sa première élection à l’Assemblée nationale sous les couleurs de La République en marche avant de quitter la majorité, Matthieu Orphelin raccroche déjà. Le député de Maine-et-Loire, engagé dans la campagne présidentielle de Yannick Jadot avant d’en être écarté, ne brigue canal de nouveau mandat.

Dans son livre À quand l’écologie en grand ? (éditions Rue de l’Échiquier), cet ancien ingénieur de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) plaide pour la refonte d’une « démocratie à la hauteur de l’urgence environnementale », en replaçant la transparence et l’exemplarité des élus au cœur des priorités politiques. Entretien.

Votre livre part du constat que rien ou si peu a été fait en cinq ans en matière d’exemplarité. Est-ce à dire que les promesses du candidat Macron en 2017 n’étaient que pur opportunisme politique ?

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici