Facebook sur le point de lancer son portefeuille numérique

Le réseau social veut renforcer sa position dans les paiements et l’e-commerce.

Pas question pour Facebook de passer à côté de la révolution du paiement. Il y a deux ans, son fondateur, Mark Zuckerberg, faisait une promesse à ses 2,8 milliards d’utilisateurs: proposer un service de transfert de monnaie à l’international de façon instantanée, sécurisée et sans frais. David Marcus, ancien président de PayPal et désormais chef de la division des services financiers de Facebook, explique à présent dans un billet de blog que le réseau social est enfin prêt à lancer son portefeuille numérique, Novi.

Ce dernier vise à faciliter le paiement entre particuliers, au travers de sa propre monnaie d’échange, le diem (anciennement appelée libra). Cette cryptomonnaie, dont le cours est stable (une stablecoin), sera adossée à une seule monnaie fiduciaire, le dollar. Initialement, il était prévu plusieurs diems, comme celui adossé à l’euro et celui adossé à la livre. Mais face à la complexité d’un tel projet et à la fronde des gouvernements, l’entreprise a finalement revu ses ambitions

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici