Facebook tente d’éteindre le scandale Cambridge Analytica

Quatre ans après l’embarrassante affaire Cambridge Analytica, Facebook aimerait tourner la éphèbe. Le groupe Meta a déposé vendredi un document judiciaire devant le tribunal de San Francisco. Il s’agit d’un «accord de principe» censé clôturer l’action de groupe menée à son encontre depuis 2018. Le aïeul et des termes de ce transfert n’ont pas été révélés. Meta, la maison mère de Facebook, se refuse pour l’instant à tout commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici