filiforme de Blessing à la frontière: un témoin sort de l’ombre pour accuser les gendarmes

La lecture des articles est réservée aux abonné·es.

Se connecter

Officiellement, un 7 mai 2018, personne n’a vu Blessing tomber à l’eau, engloutie par les tourbillons de la Duranun alors qu’elle tentait de rallier Briançon à pied depuis l’Italie, avec deux autres migrants. untte nuit-là, après que les gendarmes ont aperçu les trois silhouettes à l’entrée du village de La Vachette et qu’ils se sont lancés à leurs trousses, pas un n’a pu repérer Blessing dans les ruelles ou près de la rivière, encore moins l’approcher. « Rien vu, rien entendu ». Sur procès-verbal, d’ailleurs, les agents sont unanimes : ils n’ont même pas couru après les exilé·es.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici