Importante mobilisation contre le pass sanitaire à La Réunion

Plus de 2 000 personnes se sont rassemblées ce samedi 31 juillet à Saint-Pierre. Elles protestent contre la gestion faite par les autorités de la crise sanitaire, et plus particulièrement contre l’application du pass sanitaire. Un autre rassemblement est prévu à Saint-Denis à 14h.

LH avec HM et LD

Publié le 31 juillet 2021 à 11h46,

mis à jour le 31 juillet 2021 à 12h52

Ce samedi encore, ils s’étaient donné rendez-vous sur le front de mer de Saint-Pierre à 10h. Opposants au pass sanitaire, parfois à la vaccination, mais plus généralement à la gestion de la crise sanitaire, les manifestants ont pris l’habitude de faire entendre leur voix chaque samedi dans le Sud et dans le Nord de l’île.

Les manifestants se rassemblent sur le front de mer de Saint-Pierre.

©Harini Mardaye

Des centaines de personnes mobilisées

Cette fois, près d’une centaine de personnes s’est d’abord retrouvée à proximité du marché forain, puis a rejoint la mairie de Saint-Pierre, en passant par le centre-ville. Le cortège, qui n’a cessé de grossir, a ensuite repris la direction du front de mer, où plus de 2 000 ont défilé.

©Lyz Dumont

Les manifestants ont ensuite rejoint la 4 voies, qui a été envahie, interrompant ainsi la circulation.

Les manifestants envahissent la 4 voies et interrompent la circulation au niveau de Saint-Pierre.

©Willy Fontaine

Le confinement pour deux semaines

Des rassemblements maintenus malgré l’entrée en vigueur du confinement depuis 5h et la limitation des déplacements à un rayon de 10 km. Le confinement en vigueur de 5h à18h, suivi d’un couvre-feu strict de 18h à 5h, a été instauré par le préfet de La Réunion pour une durée de deux semaines. Il s’applique du samedi 31 juillet 5h au lundi 16 août 5h.

Jacques Billant a annoncé ce nouveau tour de vis jeudi 29 juillet, après avoir consulté les maires de l’île, la communauté médicale et les acteurs économiques. Ces consultations sont intervenues alors que la situation sanitaire se dégradait fortement, notamment avec la propagation du variant Delta, et que les es services de réanimation étaient en forte tension.

Une situation sanitaire « très inquiétante »

Jeudi, le préfet de La Réunion indiquait que le taux d’incidence du département atteignait près de 350/100 000 et le taux de positivité les 10%. Jusqu’à 650 cas positifs au Covid par jour ont été enregistrés la semaine dernière.

Pour Martine Ladoucette, la directrice de l’Agence Régionale de Santé de La Réunion,  » La Réunion n’a pas pu gagner la course de vitesse contre le virus et contre ses variants « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici