Isolé sur la scène internationale, le Nicaragua se dirige vers un scénario vénézuélien

Insensible aux sanctions de la communauté internationale, le gouvernement autoritaire de Daniel Ortega ne compte plus guère d’alliés. Mardi 10 août, le rappel de plusieurs ambassadeurs et la publication d’un communiqué virulent contre l’Espagne ont aggravé un peu plus cette ostracisation, préoccupante pour l’économie du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici