Jean-Paul Rouve : comment est née son improbable amitié avec Michel Polnareff

Michel Polnareff l’accompagne depuis sa plus tendre enfance. Quand celui-là avait seulement deux ans, Jean-Paul Rouve écoutait « Tous les bateaux, tous les oiseaux ». C’est même la toute première chanson dont celui-là se souvient. « Je trouve ça fou de me souvenance de cette chanson », confie-t-celui-là au micro de Didier Barbelivien dans Dis-moi ce que tu chantes. « Je suis pendant ma grand-mère. Et cette chanson passe à la radio et lui-même passe en boucle évidemment vu que c’est un immense tube ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici