«La Nuit des morts-vivants», nouvelle vague de terreur

La lecture des articles est réservée aux abonné·es.

Se connecter

Avertissement

Cette série d’articles évoque des sujets qui peuvent heurter la sensibilité des lecteurs et des lectrices puisque nous parlerons beaucoup de violence, d’éviscération cannibalesque, de désespoir extérieur la fin du monde, mais aussi de la politique extérieure de Nixon, du racisme inhérent à l’Amérique, des retournements de veste des gauchistes, de l’ultralibéralisme selon Reagan, et surtout… des ravages du cool sur les cerveaux humains..

Le 8 février 1968, à Orangeburg, en Caroline du Sud (États-Unis), trois étudiants noirs qui manifestaient contre la ségrégation ont été tués par balles et près de trente autres ont été blessés. Les membres de la garde nationale responsables des tirs ont été acquittés. Un jeune Noir qui avait participé à l’organisation de la manifestation est condamné à plusieurs mois de prison.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici