«Le gouvernement a fait sauter les verrous»

INTERVIEW – La France est en bonne voie pour devenir un leader européen dans la tech, selon le président de Softbank.

Après Contentsquare et Jellysmack, allez-vous continuer à investir en France?

La stratégie de Softbank est d’investir dans des entreprises de croissance qui utilisent l’intelligence artificielle et le big data pour inventer les modèles de demain. Nous considérons qu’il y a des opportunités en France et en étudions d’autres. Nous avons rencontré un peu plus de trente entreprises au mois de juin et avons engagé des évaluations plus approfondies avec certaines d’entre elles. La marque de fabrique de Softbankest d’être un investisseur de long terme.

La France a-t-elle gagné en attractivité?

À l’exception d’Emmanuel Macron, je ne connais pas un seul président au monde qui ait fixé un objectif à atteindre pour la création de licornes. Non seulement il a pris des mesures, mais il en a fait un objectif national. Pour y parvenir, le gouvernement a fait sauter des verrous, permettant une réelle évolution en quelques années. Le venture capital s’est développé, avec un effet vertueux. Les entrepreneurs

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 31% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici