Le marché des smartphones passe sous domination chinoise

La politique américaine a fait chuter Huawei, mais Xiaomi, Vivo, Oppo, Realme… ont pris le relais.

En seulement quelques mois, la hiérarchie mondiale du marché des smartphones a été totalement bouleversée. L’arrivée de la 5G, la chute de Huawei et l’irrésistible ascension de Xiaomi ont marqué le secteur.

Au deuxième trimestre, les ventes ont augmenté de 12 % après avoir crû de 26 % au premier, en fort contraste avec le recul de 12,5 % enregistré l’année dernière, quand les téléphones étaient délaissés au profit des ordinateurs. Changement de décor en 2021. Le lancement de la 5G est venu soutenir la demande. Les ventes de terminaux compatibles avec la nouvelle génération de téléphonie mobile ont bondi de 130 % sur un an, selon IDC. Un smartphone 5G sur deux est vendu en Chine. Les États-Unis ne pèsent que 16 % de ce marché, quand l’Europe joue les belles endormies.

Le secteur est non seulement marqué par la montée en puissance d’une nouvelle technologie mais aussi par celle de nouveaux acteurs. Les fabricants chinois, Xiaomi, Oppo, Vivo, Honor, Realme… ont tous des stratégies agressives

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici