Le spectre de la pénurie de puces plane sur l’électronique grand public

DÉCRYPTAGE – Stocks de matières premières faméliques, demande très élevée: les fabricants de puces sont dans une situation complexe qui menace toute la production électronique.

Jamais le monde n’avait consommé autant de semi-conducteurs. Cette année la production mondiale devrait atteindre 527 milliards de dollars, en hausse de 19,7 % sur un an, selon World Semiconductor Trade Statistics (WSTS). Cette ruée sur les puces a entraîné des ruptures de stocks dramatiques pour certains secteurs.

Jusqu’à présent les fabricants d’électronique ont relativement bien résisté. L’année dernière, ils avaient maintenu leurs commandes et anticipé des hausses. Leurs relations historiques et leurs parts de marché avec leurs fournisseurs les ont aussi aidés à garantir leurs approvisionnements. Mais, peu à peu, ils sont rattrapés par la réalité d’une industrie sous pression.

Demande très élevée

Les fabricants de composants électroniques ont beau avoir annoncé l’ouverture de nouvelles capacités de production, il faudra encore plusieurs mois – voire un ou deux ans – pour qu’elles soient opérationnelles. Le PDG d’Intel a prévenu, il n’y aura sans doute pas de retour à la normale avant 2023. Or, tous les acteurs

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici