Les États-Unis ne savent toujours pas si les extraterrestres existent… mais ne l’excluent pas

Le renseignement américain n’a pas de preuves de l’existence d’extraterrestres mais reconnaît, dans un nouveau rapport publié ce vendredi 25 juin, que plus de 140 phénomènes aériens observés depuis 2004 restent inexplicables.

C’est un rapport “susceptible d’alimenter les théories sur les visiteurs venus d’autres mondes” qu’a publié vendredi la direction nationale du renseignement américain, observe le New York Times. Car si le document n’apporte aucune preuve venant étayer les hypothèses sur la vie extraterrestre, il ne les “exclut pas” pour autant.

Sommé par le Congrès d’éclairer le grand public sur les travaux de son unité chargée d’étudier les “ovnis” rencontrés par ses pilotes, le Pentagone lève peu à peu le voile sur ses investigations. Mais le rapport préliminaire publié vendredi est avant tout un constat d’échec.

“Au total, 143 phénomènes observés depuis 2004 restent inexpliqués”, résume le New York Times. Parmi ceux-ci, 21 pourraient démontrer l’existence de “capacités technologiques inconnues des États-Unis : des objets se déplaçant sans systèmes de propulsion visibles ou par accélération rapide”.

Les responsables de la défense et du renseignement américains s’intéressent moins à la vie extraterrestre qu’aux menaces technologiques que pourraient présenter des puissances ennemies. Le rapport estime que les phénomènes aériens inexpliqués compilés par le Pentagone “excèdent” les capacités technologiques “de la Russie, de la Chine et de toute nation terrestre”. Mais en n’offrant aucune explication, il laisse la porte ouverte à toutes les spéculations.

Pour le grand quotidien américain, extraterrestre ou pas, le sujet est plus grave qu’il n’en a l’air. “L’incapacité à arriver à une conclusion sur ces phénomènes inexpliqués soulève des questions sur le sérieux avec lequel le gouvernement les a étudiés jusqu’ici, et s’il a vraiment réuni l’expertise scientifique adéquate pour les examiner”, écrit-il.

Source

Avec 1 600 journalistes, 35 bureaux à l’étranger, 130 prix Pulitzer et quelque 5 millions d’abonnés au total, The New York Times est de loin le premier quotidien du pays, dans lequel on peut lire “all the news that’s fit to print”

[…]

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici