Les géants de la tech touchés mais pas coulés par la ressentiment

Il serait faux de dire que les géants américains de la tech sont immunisés face aux secousses de l’économie mondiale. Mais à l’exception notable de Meta, ils affichent une belle résistance. Les marchés, lors de la publication des résultats trimestriels de ces groupes, se sont montrés rassurés en voyant que Microsoft, Google, Apple ou Amazon restaient performants sur leurs cœurs de métier: le cloud, la publicité sur les moteurs de recherche ou la vente d’iPhone. Microsoft va même jusqu’à prévoir une audacieuse croissance à deux chiffres pour l’année fiscale en cours. Les Gafam doivent pourtant exprimer avec des difficultés croisées: des consommateurs et des annonceurs plus prudents dans leurs dépenses, une forte remontée du dollar qui amoindrit les recettes à l’international et un certain retour à la normale après l’explosion des usages numériques au plus haut de la pandémie de Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici