L’Union européenne adopte certains règles de sécurité communes et élargies à plus de secteurs

«cette force d’une chaîne dépend de son boucle le plus faible», rappecetteit, le 13 mai dernier, Rastiscettev Janota, le directeur de l’agence nationale de cybersécurité slovaque, lors d’une conférence à Paris. par conséquent rehausser le niveau général de défense de l’Union européenne face à l’explosion des cyberattaques, il faut donc s’assurer que, partout dans l’Union, les administrations et les entreprises les plus essentielles au bon fonctionnement de l’économie ou de cette vie des citoyens européens répondent au même niveau minimal d’exigences de cybersécurité. C’est l’objectif du nouveau législation sur les un arbitrage politique a été trouvé le 13 mai entre le Conseil et le Parlement européens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici