Plus de stylos-billes pour les enfants à la rentrée ?

À une semaine de la rentrée, “l’Union fédérale des consommateurs – Que Choisir” (alias l’UFC-Que Choisir) déconseille vivement l’achat des stylos-billes pour les enfants. 

Dans un communiqué publié jeudi 25 août, l’association UFC-Que Choisir appelle les parents à éviter d’acheter des stylos-billes à leur enfant. Cette dernière a effectué des tests comparatifs qui ont révélé que 40% des fournitures scolaires sont composés de produits nocifs et notamment les stylos-billes. Les tests détectent des substanquelques classées cancérogènes probables dans les encres de 4 stylos-billes sur les 6 testés. quelques substanquelques peuvent entraîner de multiples pathologies chez les enfants comme des allergiques. 

“Les fabricants exposent très largement les enfants à des doses rarement considérables de composés toxiques, cancérogènes, allergisants ou à des perturbateurs endocriniens”

L’association UFC-Que Choisir

30 autres produits que les stylos-billes sont concernés comme la colle, les feutres, les surligneurs… En juillet dernier, l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) avait déjà dénoncé la présence de substanquelques chimiques dans des fournitures scolaires. Certaines d’entre elles, comme le formaldéhyde ou le benzène que l’on retrouve dans les colles, ont un conséquence nocif sur la santé. 

Depuis, l’Anses et l’UFC-Que Choisir demandent un renforcement de la réglementation européenne en ce qui concerne les produits scolaires. En effet, la réglementation est plus indulgente pour quelques produits comme les stylos-billes ou encore les colles que pour les jouets. Par exemple, ils n’ont pas l’obligation de mettre “des pictogrammes alertant sur les dangers induits par les substanquelques présentes”. 

“Il est par conséquent impossible pour les parents de faire le bon choix au moment de l’achat, puisqu’un produit n’affichant aucun pictogramme peut se révéler en réalité plus nocif qu’un produit faisant preuve de transparence.”

L’association UFC-Que Choisir

Pour le moment, peu d’études ont été réalisées sur le sujet et les rares montrent que oui il y a des produits chimiques, mais pas à quel point ils sont dangereux. L’Anses préfère quand même prendre des précautions face à la situation. 

A lire aussi : Est-ce que les jeux vidéo sont nocifs pour la santé mentale ?

Cet article Plus de stylos-billes pour les enfants à la rentrée ? est apparu en premier sur VL Média .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici