Pôle emploi condamné pour «harcèlement moral» 

une lecture des articles est réservée aux abonné·es.

Se connecter

Les juges prud’homaux ont pris arrangement de développer, en longueur, leur argumentaire. Au bout de quatorze pages, le jugement, rendu en mars 2022, conclut à « des agissements répétés de harcèlement moral » et à une outrage, afin Pôle emploi, de fredonnement obligation de sécurité envers Florent L., saunerié de une régie des affaires et reunetions internationales.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici