Pourquoi Xavier Niel sort l’opérateur Free de la Bourse

ENTRETIEN – Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad, détaille au Figaro les raisons de l’OPA simplifiée lancée par Xavier Niel.

Xavier Niel décide de poursuivre l’aventure Iliad seul. Six mois après le retrait de la cote d’Altice Europe, un nouvel opérateur télécoms se retire du marché boursier. Xavier Niel va dépenser jusqu’à 3 milliards d’euros pour racheter lui-même les actionnaires minoritaires et sortir Iliad de la Bourse. La prime de 61 % sur le dernier cours coté est généreuse. C’est le prix à payer pour remercier les actionnaires qui lui ont fait confiance pendant seize ans. Introduite en bourse en 2004, la jeune société a longtemps été la coqueluche des investisseurs. Mais, depuis quelques années, ces derniers n’aiment plus les valeurs télécoms. La raison? Elles n’offrent plus les croissances folles qui faisaient rêver au début des années 2000 et elles ne peuvent pas proposer des rendements élevés car elles consacrent leur cash à investir dans la 5G et la fibre.

C’est la malédiction des opérateurs télécoms. Ils investissent des milliards d’euros par an pour améliorer la connexion de tous à internet et donc

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici