Premier lundi de confinement : les automobilistes contrôlés

Un confinement est en vigueur dans l’archipel de la société depuis ce lundi. À 8 heures, les policiers étaient en place rue Foch à Papeete, pour contrôler les automobilistes. Quelques-uns étaient « en fraude ».

Mereini Gamblin

Publié le 23 août 2021 à 10h44,

mis à jour le 23 août 2021 à 11h18

Dès 8 heures, la police nationale était en place rue Foch, à Papeete, pour contrôler les automobilistes. Durant ce confinement de deux semaines, les déplacements sont autorisés s’ils correpondent à l’un des motifs impérieux exceptionnels. Dans ce cas, les automobilistes doivent systématiquement être munis d’une attestation de déplacement dérogatoire, et de tout autre document pouvant justifier de ce motif. 
 

©Pol.1

 

Six amendes en une heure

Ce lundi 23 août, la police nationale a donc vérifié que les automoblistes étaient bien en possession de leur(s) attestation(s) de sortie. Plus d’une centaine de véhicules et d’engins deux roues ont été contrôlés. À 8h40, six d’entre eux avaient déjà écopé d’une amende. Au regard des mesures en vigueur et de la situation sanitaire, ces contrôles sont qualifiés de « normaux » par les automobilistes.

Pour rappel, la contravention pour non-respect du confinement s’élève à 16 100 Fcfp. Elle peut être remplacée par un don de 5 000 Fcfp à la Croix rouge. Selon les profils, et notamment en cas de récidive, l’amende peut aller jusqu’à 450 000 Fcfp.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici