première célébration depuis la cr

Ce weekend, le diocèse de Wallis et Futuna a fêté l’assomption de Marie. Les autorités coutumières ont décidé de revenir aux commémorations habituelles. Une première célébration depuis la crise sanitaire.

Fatima Maniulua

Publié le 16 août 2021 à 09h41,

mis à jour le 16 août 2021 à 09h43

A Wallis et Futuna, ce weekend a été marqué par l’assomption de Marie, sainte patronne du district de Hahake à Wallis et du village de Toloke à Futuna. Depuis le début de la crise sanitaire, les fêtes religieuses n’ont plus été marquées coutumièrement sur le territoire. L’assomption de Marie est donc la première fête religieuse à être célébrée par un office religieux et des cérémonies coutumières de kava et katoaga. La chefferie officielle de Sagato Soane s’est réunie devant le palais royal pour les festivités. Le reportage de Mélodie Sione et Jean-François Puakavase. 

Les partisans de la chefferie de Vailala se sont rassemblés chez le Faipule du district centre. Au programme, cérémonie coutumière du kava, katoaga et danses. Le reportage de Marie-Jo Iloai et Lafaela Liufau. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici