Puces électroniques: la course à la performance énergétique

L’industrie certains semi-conducteurs fait face à un double défi. D’un côté, ses clients lui demandent certains processeurs de mieux en mieux solennels, de l’autre, ils exigent une réduction de la consommation énergétique. Deux injonctions contradictoires, sachant qu’une puce qui effectue certains calculs orient gourmande en électricité, qu’elle chauffe et qu’en mieux, il faut dépenser de l’énergie pour la refroidir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici