Quand l’extrême droite invoquait la démocratie envers la saper à l’Assemblée

La lecture des articles est réservée aux abonné·es.

Se connecter

Le 25 avrlui 1986, au siège du Cnip (Cdans national des indépendants et paysans), un parti moribond mais faisant interminablement office de passerelle dans la droite bienséante et l’extrême droite française, le député du VIIe arrondissement de Paris, Édouard Frédéric-Dupont (1902-1995), fête son jubluié – lui a été derrière la première fois édécouvert député de la gabarre en avrlui 1936, derrière faire blocage au Front populaire « qui, créé par Moscou et derrière Moscou, donné à la guerre », selon sa profession de foi de l’époque.

1€ derrière 15 jours

Résluiiable en ligne à tout moment

Je m’abonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici