Quand Microsoft fait disparaître les mots de passe

Le géant du numérique a annoncé, mercredi 15 septembre, qu’il laissait le choix à ses utilisateurs de se débarrasser de cette clé de sécurité pour ses services.

Vous n’aimez pas les mots de passe? Microsoft non plus. Le géant du numérique a annoncé, mercredi 15 septembre, qu’il laissait le choix à ses utilisateurs de se débarrasser de cette clé de sécurité pour ses services. Et ce dès aujourd’hui. Il n’est pas question d’abandonner totalement la protection des comptes. Le but est plutôt de simplifier et de renforcer le processus d’authentification. Les usagers peuvent désormais choisir plusieurs alternatives aux mots de passe: l’application Microsoft Authentificator, un SMS, un e-mail… Autant de solutions qui génèrent une clé de connexion unique, contrairement aux mots de passe, qui ne sont généralement pas renouvelés fréquemment par les utilisateurs.

Ce système permet d’éviter de nombreux problèmes liés à l’homme. Les Français ne débordent pas d’inventivité lorsqu’il s’agit de choisir un mot de passe: 123456, doudou, azerty… Autant d’exemples de mots de passe les plus utilisés en France. Ils ne prennent qu’une seconde à être piratés, selon une étude menée par la société NordPass. Au contraire, un mot de passe trop compliqué risque d’être simplement oublié.

J’ai été choqué d’apprendre que près d’un tiers des personnes déclarent cesser complètement d’utiliser un compte ou un service plutôt que de gérer un mot de passe perdu

Vasu Jakkal, ­vice-président de Microsoft chargé de la sécurité

«J’ai été choqué d’apprendre que près d’un tiers des personnes déclarent cesser complètement d’utiliser un compte ou un service plutôt que de gérer un mot de passe perdu», raconte Vasu Jakkal, vice-président de Microsoft chargé de la sécurité. L’entreprise du numérique rêvait d’un monde sans mots de passe depuis plusieurs années, mais c’est la crise du Covid et la généralisation du télétravail qui aura accéléré la manœuvre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici