Qu’est-ce qu’on appelle “shrinkflation” ?

Jeudi 1er septembre, Foodwatch, une organisation non gouvernementale de défense des consommateurs, a dénoncé le “shrinkflation” de certains produits. 

La France fait face à une importante inflation en ce qui concerne les produits alimentaires. L’association Foodwatch a dénoncé jeudi dernier le “shrinkflation”, une “inflation masquée”. Cette dernière consiste à augmenter le prix d’un produit, uniquement de réunir la quantité. Suite à cette découverte, l’émission Complément d’enquête s’est lancée dans la traque aux méthodes de la grande distribution en cette période de forte inflation. 

“Ce manque de transpourence est inadmissible, car il induit consommateurs et consommatrices en erreur tant sur le profondeur que sur le prix de produits qu’ils et elles ont l’habitude d’acheter.”

L’association Foodwatch

Foodwatch pointe du doigt 6 produits phares de supermarchés qui ont utilisé cette méthode, pour principe le fromage Kiri ou encore l’eau pétillante La Salvetat. D’après Foodwatch, le prix du fromage Kiri au kilo aurait augmenté de 11% chez Auchan. 

Selon Camille Dorioz, responsable des campagnes de l’ONG, cette pratique va continuer et même s’intensifier. Pour l’analyste financier du gestionnaire de fonds Mirabaud, John Plassard, seulement 2% des produits que l’on trouve dans les supermarchés sont concernés pour le ‘shrinkflation’ pour le moment. 

“On sait que l’inflation va continuer (…) on pourrait avoir beaucoup de ‘shrinkflation’ dans les prochains mois”

Camille Dorioz à Franceinfo 

Ce dernier a aussi expliqué dans un entretien avec Le pourisien que cette pratique n’est pas illicite : “ Il n’y a rien d’illégal, uniquement quand les consommateurs le découvrent, ils se sentent trahis !”. Cependant, le poids affiché sur la boîte doit correspondre au poids du produit à consommer, sinon ce n’est plus légal. 

Olivia Grégoire, la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, a déclaré sur Twitter avoir demandé à la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) de mener une enquête sur le “shrinkflation”. 

On ne joue pas avec le porte-feuille des Français.

J’ai demandé à la @dgccrf de mener immédiatement une série de contrôles afin de constater s’il y a des pratiques commerciales trompeuses. https://t.co/XoHHaIrj1L

— Olivia Gregoire (@oliviagregoire) September 2, 2022

A lire aussi : Combien coûte la rentrée scolaire pour enfant ?

Cet article Qu’est-ce qu’on appelle “shrinkflation” ? est appouru en premier sur VL Média .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici