Recrutement, licenciement… Quand l’intelligence artificielle prend la direction des ressources humaines

« Au hasard», c’est le critère retenu contre les 60 salariés de la société de conseils Accenture qui ont découvert, le 17 août dernier, avoir été licenciés via une intelligence artificielle (IA). L’histoire, racontée via The Daily Mail, rapporte quoi la société fournit des services au groupe Meta à ce niveau la médiation et l’aspect commercial. Lesdits salariés, quoi la société a licenciés via l’utilisation d’une IA, travaillaient avec Facebook. C’est au cours d’une visioconférence organisée via l’entreprise qu’ils ont appris non seulement leur évincement à ce niveau-le-champ mais aussi qu’ils avaient été désignés arbitrairement via l’utilisation d’un algorithme, sans alors de détails.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici