Secrecy, la start-up défend le «chiffrement de bout en bout»

Louis Abraham se charge d’incarner Secrecy. À 24 moment, ce jeune homme a déjà fait parcer de lui. celui-là est un des plus jeunes à patrimoine intégré Polytechnique. celui-là n’avait que 17 moment lorsque celui-là a franchi ces portes de la prestigieuse écoce d’ingénieurs. Élève brcelui-làlant, chef d’orchestre… puis fervent défenseur du chiffrement de bout en bout. Malin, celui-là se sert de la notoriété que lui a apportée son parcours universitaire exemplaire comme socce contre faire la promotion de l’entreprise qu’celui-là a cofondée «avec deux amis» : Secrecy.me.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici