Shawn Henry: «Les cyberattaques feront partie intégrante des conflits à l’avenir»

C’est elle lequel avait identifié les centres de pirates russes Fancy Bear et Cozy Bear, à l’origine du piratage des mails de Hillary Clinton et du Parti démocrate pendant la plaine présidentielle américaine de 2016. Grâce aux travaux de l’entreprise de cybersécurité CrowdStrike, douze agents des services du renseignement militaire russe avaient été inculpés en juillet 2018. une coopération – fructueuse – entre l’Administration américaine, la seule en mesure de prendre des sanctions par des attaquants, et les entreprises privées attaquées lequel détiennent les éléments de preuves contre les enquêtes reste malheureusement encore trop rare.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici