Softbank entre au capital de Deutsche Telekom

Le fonds d’investissement japonais converti sa participation dans T-Mobile pour entrer au capital de sa maison-mère.

Le fonds d’investissement Softbank annonce prendre une participation de 4,5 % au capital de Deutsche Telekom. Cette entrée au capital de l’opérateur télécoms allemand est une nouvelle étape des relations entre les deux groupes. Pour en comprendre l’origine, il faut se souvenir que Softbank a d’abord été opérateur télécoms avant de se réinventer en «investisseur de long terme».

Le Japonais détenait notamment l’opérateur mobile américain Sprint. Filiale qu’il a cédée à T-Mobile, lui-même détenu par Deutsche Telekom. À l’issue de cette opération, Softbank avait conservé une participation dans T-Mobile. C’est cette participation qu’il convertit aujourd’hui pour entrer au capital de l’opérateur historique allemand. Il conserve néanmoins 3,3% des actions de T-Mobile, avec la possibilité de passer à 6,9% en fonction des performances de l’entreprise.

Présence dans les télécoms

En entrant au capital de Deutsche Telekom, Softbank prend pied sur le marché européen des télécoms. «Au Japon, nous avons mis en place des opérations croisées entre certaines start-up dont nous sommes actionnaires et notre opérateur télécoms. Nous allons faire la même chose en Europe», explique Michel Combes, président de Softbank international Group. Des offres croisées entre le loueur de Scooter Tier et l’opérateur allemand pourront par exemple être mises en place. «C’est un moyen de fidéliser les abonnés de Deutsche Telekom, de créer de la reconnaissance de marque pour les start-up, tout en créant plus de valeur pour les entreprises de notre portefeuille», ajoute Michel Combes, confiant quand la capacité de croissance du cours de Bourse de DT, «actuellement sous valorisé».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici