Sous le coup du déconfinement, Netflix optimiste sur sa croissance à long terme

Seulement 1,54 million de nouvelles recrues, toutes régions du monde confondues: la société de Los Gatos, en Californie, est loin des 10 millions captés à la même époque l’an dernier.

Le vent favorable du confinement n’est plus là pour pousser Netflix. Mais face à l’évanouissement de sa croissance exceptionnelle connue l’an dernier, le leader de la vidéo à la demande reste serein sur ses perspectives à long terme.

Netflix rend compte d’une augmentation bien maigre du nombre de ses nouveaux abonnés d’avril à juin: seulement 1,54 million de nouvelles recrues, toutes régions du monde confondues. C’est certes mieux que le petit million envisagé par la société de Los Gatos (Californie), mais on est loin des 10 millions captés à la même époque l’an dernier.

L’essoufflement de Netflix est plus manifeste sur le marché États-Unis-Canada: le géant du streaming y subit une perte nette de 430.000 abonnés en trois mois. Les deux tiers de la faible croissance de Netflix proviennent désormais de la région Asie-Pacifique, avec un peu plus d’un million de nouveaux abonnés. Au total, Netflix compte aujourd’hui 209,2 millions d’abonnés dans le monde, soit environ 100 millions de plus que

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici