Spendesk lève 100 millions d’euros pour s’exporter

La fintech, qui numérise les dépenses des entreprises, veut devenir le leader international d’un marché potentiellement «gigantesque».

Dans la continuité de l’année 2021 exceptionnelle que connaît l’écosystème des startups françaises, Spendesk annonce une levée de fonds de 100 millions d’euros. La start-up qui digitalise et centralise toutes les dépenses d’une entreprise (notes de frais, achats en ligne, factures de fournisseurs …) compte désormais le fonds américain General Atlantic parmi ses investisseurs, déjà connu pour accompagner ManoMano, BackMarket ou encore Doctolib.

La fintech, qui a levé 160 millions d’euros depuis son lancement en 2016, compte poursuivre sa dynamique de croissance. Sur l’année écoulée, elle a doublé sa clientèle, son chiffre d’affaires et ses effectifs pour atteindre 300 salariés. «La pandémie, qui accélère la digitalisation des processus des entreprises, a montré la pertinence de Spendesk», déclare son cofondateur et PDG Rodolphe Ardant.

1 million de clients potentiels en Europe

Spendesk est déjà implanté en France, en Allemagne, deux marchés dont elle est leader, et possède également des bureaux à Berlin et San Francisco. Avec les 100 millions d’euros levés, la jeune pousse veut accélérer hors de France. «On a pour objectif de doubler nos effectifs d’ici à 2022, avec une moitié de recrutement à l’étranger, détaille Rodolphe Ardant. On veut recruter des profils pointus pour améliorer notre offre, comme notre nouveau directeur produit James Colgan passé par Slack et Microsoft.»

La start-up s’attend à ce que son marché devienne «gigantesque» dans les prochaines années. «Le marché n’est pas du tout mature, prédit Rodolphe Ardant au Figaro. On est leader en accompagnant 3 000 entreprises sachant qu’on a un million de clients potentiels en Europe.» Des perspectives d’avenir qui rendent Spendesk ambitieuse. Son patron, qui se refuse à donner un chiffre de valorisation, envisage à terme de s’introduire en Bourse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici