Un outil pour lutter contre la prostitution, le proxénétisme et la traite d

C’est ce mercredi 22 septembre que la commission départementale de lutte contre la prostitution, le proxénétisme et la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle a été installée. Elle est appelée à coordonner les actions de tous les intervenants qui luttent contre ces fléaux

En installant cette commission, les pouvoirs publics et les collectivités veulent en premier organiser et intensifier la lutte contre la prostitution et l’accompagnement des personnes qui en sont victimes. Ils s’agit aussi de mettre en oeuvre une véritable prise en charge de ces personnes.

Et preuve de l’implication de tous à tous les niveaux, l’installation de cette commission a réuni autour du projet l’association des maires de Guadeloupe, la communauté d’agglomération de Cap Excellence, la communauté de communes de Marie-Galante, les Procureurs de la République de Pointe- à-Pitre et de Basse-Terre, la directrice régionale aux droits des femmes, la police nationale représentée par la direction zonale de la police judiciaire et la direction départementale de la sécurité publique, la gendarmerie nationale, la direction régionale des douanes, l’agence régionale de santé, le rectorat, la direction départementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités, la délégation régionale académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports, et les associations AIDES, Cap Avenir, Observatoire féminin, Initiative France victimes, Guadav France victimes, la Croix-Rouge ainsi que le Dr. Benghosi, médecin spécialiste du phénomène prostitutionnel.

D’ores et déjà, trois objectifs ont été fixés à la commission : 

– La prévention et la sensibilisation, en rappelant que la prostitution se caractérise par des violences d’une extrême gravité (violences physiques, sexuelles, verbales), avec des effets dévastateurs sur la santé physique et psychologique des personnes.

– L’accompagnement des parcours de sortie de la prostitution afin de permettre aux victimes de s’insérer socialement et professionnellement dans notre société.

– Accroître la lutte contre les réseaux de prostitution avec un renforcement notoire des moyens d’enquête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici