Washington accuse le gouvernement chinois de «cyberactivités malveillantes»

Le Département d’État accuse officiellement la Chine d’encourager des pirates informatiques à voler des informations dans les serveurs de milliers d’entreprises occidentales. Dans la foulée, le département de la Justice a inculpé quatre citoyens chinois, dont trois fonctionnaires des services de sécurité de la province de Hainan, et un pirate informatique, pour avoir monté une campagne planétaire de piratage en vue de voler des informations dans les serveurs d’entreprises privées, d’universités et d’agences gouvernementales.

Anthony Blinken, chef de la diplomatie américaine, affirme que «les États-Unis, et d’autres pays dans le monde, considèrent que la Chine doit répondre de son comportement systématique, irresponsable, perturbant et déstabilisant dans le cyberespace qui représente une menace majeure pour notre sécurité nationale et économique». L’Administration Biden considère que nombre d’alliés occidentaux de Washington soutiennent sa démarche qui ouvre un front supplémentaire dans la

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici