Western Digital, un rachat à 20 milliards

Face à la demande, les fusions-acquisitions se multiplient. Et le géant TSMC va augmenter ses prix.

L’industrie des semi-conducteurs est en pleine révolution. Les opérations de fusion-acquisition se multiplient dans un secteur encore très fragmenté. Western Digital (WDC) serait ainsi en pourparlers pour le rachat du japonais Kioxia pour 20 milliards de dollars, selon le Wall Street Journal.

La nouvelle a aussitôt été saluée par la bourse, en quête de nouveaux champions dans le très porteur secteur des composants électroniques. Mercredi, le titre Western Digital a terminé la séance sur une hausse de 7,8 %. Avec cette opération, l’américain coifferait au poteau son rival Micron Technology, qui avait aussi des vues sur Kioxia.

Western Digital est connu du grand public pour ses solutions de stockage externe et, notamment, ses cartes micro SD SanDisk. Kioxia est lui, le troisième producteur mondial de mémoires flash et disques SSD, deux des produits pour lesquels la demande est en constante progression. Le rachat du japonais permettrait à Western Digital de se hisser devant Samsung sur ce segment

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici